Questions/Réponses des créateurs (vidéo)

ASOIAF.FR > Le jeu > Questions/Réponses des créateurs (vidéo)

Michael Shinall & Eric Lang ont répondu à quelques questions lors de la CMON Expo 2019. Les questions ont porté sur l’ensemble du jeu, du processus créatif aux unités qui allaient sortir. Contenu intégralement en anglais.

EDIT : Voici en gros ce qui est dit dans cette vidéo

– Recap des annonces de la veille.
– Ils ne diront pas combien de factions sont prévues pour le jeu. Shinall évoque 9 factions dans le projet de base.
– Une phrase à toujours avoir en tête concernant ASOIAF : “Si c’est dans le livre, cela peut être dans le jeu”.
– Les éléphants c’est pour le futur…si ça arrive.
– Le 7ème personnage de la Neutral Heroes II est Tycho Nestoris de la Banque de Fer.
– Quelle est votre unité ou boite préférée ? Eric Lang : la boite de base. Michael Shinall : les Bolton, ses figurines préférées sont les Flayed Men, il aime bien les Bastard’s Girls aussi. Son personnage préféré est Barristan Selmy. Et une de ses unités préférées sera chez les Targaryens.
– Eric Lang n’est pas bon aux jeux (car selon lui, ce qu’il veut par dessus tout c’est que tout le monde s’amuse dans un jeu, et il n’arrive pas à se défaire de cela), alors que Michael Shinall lui est très bon.
– Ils disent qu’il faut arrêter de juger une unité sur ses capacités, pour connaitre sa vraie valeur, il faut la jouer… (réaction face à beaucoup de commentaires lus sur Internet à chaque nouvelle annonce)
– Eric Lang a rejoint CMON en 2012 en freelance. Il n’est pas arrivé sur ASOIAF dès le début, le jeu ressemblait déjà presque à ce qui est jouable aujourd’hui. Ce qu’il voulait absolument ajouter au jeu c’était le côté politique.
– Lors de leur première rencontre avec George R.R. Martin, ils lui ont demandé ce qu’il souhaitait voir dans le jeu, il a répondu : je veux voir 1000 figurines et un tas de bannières. Ils lui ont répondu qu’ils avaient des limitations dues aux coûts et aux durées de parties   Martin voulait un jeu épique.
– Au début du développement, ils cherchaient forcément une référence dans le livre pour tout ce qu’ils faisaient, ce n’est plus le cas maintenant, comme par exemple le design des Stag Knight (“Si c’est cool et que ça peut exister, alors on peut le mettre dans le processus de design”).
– Bronn et son bouclier : CMON répond que dans le livre Bronn préfère ne pas utiliser de bouclier, mais ne dit pas qu’il n’en utilisera jamais. Il n’aura pas de bouclier dans la Neutral Heroes II, c’est un choix artistique, la figurine ne pouvait être la même que dans le Kickstarter car elle était exclusive.
– Ils ont évoqué la conception des figurines : compromis entre style, pose dynamique et gravité (il faut que la figurine arrive à tenir debout), et puis il faut qu’elle soit techniquement assemblable, pour pas cher… Donc il y a beaucoup de paramètres qui entrent en jeu dont il faut tenir compte.
– Un changement à 100% du Tableau Stratégique peut potentiellement exister dans le futur mais rien n’est prévu pour le moment.
– Les Boltons ne sont pas une faction, les Neutres sont une faction.
– Depuis le premier jour l’idée a été de créer des scénarios.
– Au début les figurines ne devaient pas être assemblées, puis ils ont décidé de changer pour du pre-assemblé, afin d’avoir plus de diversité dans les poses.
– Les changements de règles sont 1.1, 1.2, etc car ils n’ont jamais voulu changer les règles, mais juste faire quelques ajustements. Pour le moment les règles n’ont pas changées, elles ont juste été améliorées ou clarifiées. Il n’y a pas de version 2.0 en prévision.
– Sur le Tableau Stratégique, les joueurs contrôlent les zones, pas les figurines.
– Les Free Folk gagnent beaucoup (voir les résultats de l’Adepticon). Entre les Starks et les Lannisters, les statistiques donnent les Starks vainqueurs à 56% contre 44% pour les Lannisters.
– Le design initial des Starks les faisait plus ressembler à des Vikings, mais il ne fait pas si froid que ça à Winterfell, donc cela a un peu changé (référence à des design originaux qui circulaient au début du kickstarter).
– Pas de nouveaux Kickstarter sur le jeu, les nouveautés sortiront en boutique.
– Avant de penser aux effets de cartes, ils ont imaginé ce que chaque faction serait, quelles seraient leur propres particularités. Une fois ce travail fait, ils rentrent dans le détail des cartes.
– Concernant une faction, une vision d’ensemble est imaginée à sa création. Les unités ne sont pas conçues à la suite, mais en même temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *